Articles récents
AccueilConditionnement physiqueDes membres du SMA(GI) testent leurs limites lors de l’EX RAPID THUNDER

Des membres du SMA(GI) testent leurs limites lors de l’EX RAPID THUNDER

Par le lieutenant Dykens Sauvageau, SMA(GI) –

« Allez! Ne lâchez pas! Surmontons cette épreuve ensemble! » Ce sont les mots que le caporal Eric Nolan ne cessait de répéter en septembre dernier durant l’exercice RAPID THUNDER.

L’Ex RAPID THUNDER, une activité de formation de cinq jours, a eu lieu à Wilderness Tours, à Forester Falls (Ontario). Organisée par le caporal Jacob O’Connor  caporal de la Direction – Connaissances et gestion de l’information (DCGI) de la SMA(GI), l’instruction a permis aux participants de maintenir et de perfectionner leurs compétences militaires de base en relevant des défis physiques et psychologiques.

Huit militaires du SMA(GI), soit le major Keven Arsenault, le lieutenant Dykens Sauvageau, l’adjudant Kenneth Wilson, le sergent Henry Lescot, le caporal-chef Jakov Marinic, le caporal Jacob O’Connor, le caporal Eric Nolan et le caporal Nick Bolek, ont participé à ce nouvel exercice stimulant. Le major Arsenault, officier responsable, ne savait pas à quoi s’attendre au début de l’instruction, mais « si tout se déroule comme prévu, nous en sortirons plus forts – physiquement, mentalement et en équipe » a-t-il dit à propos de l’exercice.

Le premier jour, le groupe a fait du vélo de montagne sur des pistes étroites qui exigeaient beaucoup de précision et d’équilibre. Le groupe a également participé à une activité brise-glace au cours de laquelle deux équipes se sont mesurées l’une à l’autre durant une course à obstacles.

Le deuxième jour, les participants ont pris part à une activité guidée de rafting sportif, ainsi qu’à une gamme d’autres exercices. Les huit membres ont notamment appris à récupérer un radeau renversé en équipe, à sauter d’un terrain élevé à des rapides, à nager en toute sécurité dans les rapides, à faire du surf avec un radeau et à traverser un tourbillon. Le lendemain, le groupe a participé à une activité de rafting sportif autoguidée qui a favorisé la cohésion du groupe. Les militaires devaient descendre les rapides en équipe, sans faire renverser leur radeau.

Le jour 4, les participants utilisent des yacks de sport pour naviguer dans les rapides

Le quatrième jour a sans aucun doute été le plus intense, car les participants ont dû descendre les rapides à bord de sportyaks, des petits radeaux pour deux personnes, dans lesquels l’occupant avant procure de la puissance et celui de l’arrière dirige l’embarcation. Afin de garder un contrôle en dévalant les rapides, les militaires ont dû déployer des efforts constants et travailler en équipe. Néanmoins, tous ont convenu que même si cette journée fut la plus difficile, elle fut aussi la plus gratifiante.

Un exercice de reconnaissance a été organisé pour le dernier jour de l’Ex RAPID THUNDER. Selon le caporal O’Connor, « c’était la meilleure façon de conclure les cinq jours. L’exercice a permis aux soldats de se préparer au redéploiement. »

Le programme de cinq jours a été rigoureux, mais les participants sont tous parvenus à surmonter les défis qu’ils avaient à relever. Cette activité de formation a non seulement poussé les participants à tester leurs limites, mais elle leur a également permis de mettre leurs tâches et leurs objectifs quotidiens de côté le temps de développer des compétences en travail d’équipe, en leadership et en cohésion de groupe.

L’Ex RAPID THUNDER 2020 est en cours de planification. Forts du succès obtenu cette année, les responsables espèrent recréer une expérience positive, dont l’objectif éventuel serait la certification en sauvetage en eaux vives.

Bravo Zulu aux huit membres du groupe du SMA(GI) qui ont participé à l’Ex RAPID THUNDER!

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la formation par l’aventure et l’Ex RAPID THUNDER, veuillez communiquer avec le caporal O’Connor

Crèdit de photo le lieutenant Dykens Sauvageau

 

Cet article est également disponible en : English (Anglais)

Pas de commentaires

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: