Articles récents
AccueilNouvellesÔ Canada, quelle expérience – Témoignages sur l’instruction militaire internationale

Ô Canada, quelle expérience – Témoignages sur l’instruction militaire internationale

Par le Staff Sergeant Juliet Clarke, Force de défense de la Jamaïque –

Dans le cadre du Programme d’instruction et de coopération militaires (PICM), l’École de langues des Forces canadiennes (ELFC) permet aux militaires internationaux partenaires du Canada de séjourner au pays pour y découvrir la culture, la démocratie et la langue. Il s’agit du deuxième de deux articles sur les nouveaux diplômés de l’ELFC.

« Ô Canada », « Ton front est ceint »; vers de l’hymne national du Canada. La patrie, le respect et la gentillesse gravés sur le cœur. Mon voyage vers cette noble terre a commencé le 10 août 2019 lorsque ma famille d’accueil m’a accueilli à l’aéroport. Ils m’ont offert un environnement confortable dans lequel je me suis sentie à l’aise, même si je n’étais pas chez moi. Je suis venue au Canada pour suivre la formation des professeurs de langues à l’École de langues des Forces canadiennes. J’étais enthousiaste, mais j’avais peur du mode de vie, de la culture et surtout du climat, que je ne connaissais pas. À l’école, la diversité culturelle parmi les élèves-enseignants et le professionnalisme des instructeurs m’ont donné envie d’apprendre. Peu de temps après, j’ai découvert la véritable culture canadienne et, soudainement, mes craintes ont disparu et j’en ai aimé chaque instant.

Les excursions culturelles m’ont permis de mieux connaître et comprendre le mode de vie canadien. Lors de mes déplacements à bord des autobus d’OC Transpo dans toute la ville d’Ottawa pour visiter divers sites culturels et historiques, j’ai pu me mêler davantage à la population canadienne. C’était aussi mon seul moyen de transport pour goûter à la poutine ou aux fameuses queues de castor du marché By. Sur la Colline du Parlement, j’ai assisté à la Relève de la garde et au spectacle son et lumière « Lumières du Nord », qui illustre la riche histoire du Canada. Une chaleur m’a envahie au point de vouloir faire partie d’une nation aussi unique et diversifiée sur le plan culturel.

Bien que je sois originaire d’un pays sablonneux, ensoleillé et près de la mer, je ne me suis pas arrêté là. Malgré le froid, je sortais quand même prendre l’air juste pour l’expérience ou surtout parce qu’on me le demandait. Il n’y avait pas encore de neige, mais j’en ai tout de même profité pour chausser des patins à la patinoire. Rapidement, j’ai réalisé à quel point j’étais ignorante de ce sport lorsque je me suis retrouvé le dos contre la glace. C’était si drôle.

Mon parcours de vie peut me faire vivre soit la réussite soit l’échec, selon les expériences vécues. Il est parfois difficile de s’adapter au changement et il est possible de vivre un choc culturel. C’est la beauté de la vie. Cela me permet de rencontrer des gens formidables ayant des cultures uniques, de nouer des amitiés durables et de vivre des expériences inoubliables. Lorsque je retournerai en Jamaïque, ces moments passés au Canada resteront marqués dans ma mémoire.

Cet article est également disponible en : English (Anglais)

Pas de commentaires

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: