Articles récents
AccueilNouvellesParler du suicide sauve des vies : la prévention est aussi importante que l’intervention

Parler du suicide sauve des vies : la prévention est aussi importante que l’intervention

Par Jean-Christian Gagnon, Promotion de la santé des PSP Ottawa –

Devenir un meilleur joueur dans la prévention du suicide ne se limite pas à intervenir de manière appropriée quand quelqu’un autour de nous est en crise (plus à ce sujet dans notre prochain et dernier article – restez à l’affût!). Il importe aussi d’agir sur les mesures préventives, c’est-à-dire exploiter les facteurs qui contrebalancent les facteurs de risque de suicide.

Améliorer la santé mentale nécessite souvent une approche similaire à celle de la santé physique. Nous ne devons pas arrêter de faire de l’exercice quand nous nous sentons en bonne santé, et parallèlement, nous ne devrions pas cesser de prendre soin de notre santé mentale lorsque nous ne nous sentons pas en crise. Comment aidons-nous à prévenir ces sentiments et ces pensées de tourbillonner incessamment en nous? La clé est de renforcer les facteurs de protection tels que liens sociaux forts, les compétences en gestion du stress et sensibilisation à la santé mentale, de manière à créer un « processus permanent pour contrer le risque de suicide et raffermir la résilience chez les personnes, les familles et les collectivités. » (Cadre fédéral de prévention du suicide, p. 41) Cette semaine, nous vous invitons à apprendre comment réduire les risques de suicide avant même qu’une crise ne survienne.

Vous trouverez ci-dessous une liste des facteurs de protection contre le suicide décrits dans le document de la Stratégie conjointe de prévention du suicide des Forces armées canadiennes et d’Anciens Combattants Canada (FAC-ACC), alignés avec certaines ressources et stratégies qui répondent à ces derniers. Étant donné qu’il y a de nombreux facteurs qui contribuent au suicide, contrairement à une seule cause, cela signifie qu’il est vaut mieux « remplir notre assiette » avec une variété de facteurs de protection pour atteindre et maintenir une bonne santé mentale et développer la résilience.

Prenez quelques instants pour évaluer dans quelle mesure ces facteurs de protection sont intégrés à votre mode de vie actuel. Par exemple, il est possible qu’on se donne corps et âme pour développer notre condition physique, et ce, au détriment de préserver et nourrir nos relations importantes. Trouver un équilibre sain est un défi de toute une vie qui exige réflexion et action. N’oubliez pas que des ressources sont à votre disposition pour vous aider à adopter un mode de vie équilibré répondant à vos besoins. Plus important encore, rappelez-vous que vous n’êtes pas seul !!

 

Si vous êtes en détresse ou si quelqu’un vous inquiète, voici quelques ressources qui sont à votre disposition :

Ressources offertes par les FAC

La Ligne d’information pour les familles 1-800-866-4546

Le Programme d’aide aux membres des FC 1-800-268-7708

Les Services de santé mentale des FC (RCN) 613-945-1111

Ressources pour les employés civils du MDN/des FNP

Le Programme d’aide aux employés (fonction publique) 1-800-268-7708

Le Programme d’aide aux employés et à la famille (FNP) 1-800-361-5676

Ressources communautaires de la RCN

Ligne d’écoute téléphonique en santé mentale 1-866-996-0991

1-866-APPELLE (Québec) 1-866-277-3553

Photo : Richard Guertin, SMA(AP). ©2018 MDN/DND Canada.

Cet article est également disponible en : English (Anglais)

Pas de commentaires

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: