Articles récents
AccueilNouvellesSans limites : Des soldats sur la voie de la guérison avec les Sénateurs d’Ottawa

Sans limites : Des soldats sur la voie de la guérison avec les Sénateurs d’Ottawa

Par Sans limites – 

La vie militaire et la vie de hockeyeur ont certaines expériences en commun. Dès le premier jour, tant le soldat que le hockeyeur s’exercent à bouger en équipe de façon experte, nette et précise. Les compétences de chacun sont perfectionnées afin d’accroître les chances de réussite de l’équipe. La planification, la préparation et l’exécution mènent aux victoires.

Les soldats et les joueurs malades ou blessés sont mis sur la touche alors que l’équipe continue d’aller de l’avant, poursuivant sa quête implacable vers la victoire. Blessé, le soldat ou le joueur doit maintenant se retirer et se rétablir avant de retourner au combat. Mais que se passe‑t‑il lorsque le retour s’avère impossible? Les clameurs de la foule et l’esprit de camaraderie s’estompent petit à petit pour devenir un souvenir du passé, et la personne laissée derrière doit se trouver une nouvelle voie à suivre et envisager un avenir différent de celui qu’elle avait prévu.

Le défenseur Mark Borowiecki discute avec des membres de l’équipe Sans limites au cours d’une visite des installations des Sénateurs d’Ottawa, le 28 novembre 2018. Photo : Sans limites

Pour les membres en service et les vétérans des Forces armées canadiennes (FAC), il y a heureusement une lumière au bout du tunnel. En effet, le programme Sans limites aide les soldats, les marins et les aviateurs à découvrir de nouvelles manières de faire du sport et de maintenir un mode de vie actif malgré les contraintes posées par une maladie ou une blessure permanente. Pour bon nombre de participants du programme, le hockey offre une occasion de guérison.

Depuis 2016, les Sénateurs d’Ottawa aident les participants du programme Sans limites à redécouvrir leur passion pour le jeu. Ainsi, chaque hiver, dans la capitale nationale, des anciens du club de hockey enlacent leurs patins pour aller s’entraîner et jouer avec une équipe composée de participants du programme.

« Je dirais qu’en plus de mon rôle de parent et de mari, ma participation au camp du programme Sans limites est ma réalisation la plus importante,  » confie Rick Smith, un ancien joueur de hockey professionnel qui a remporté la coupe Stanley avec les Bruins de Boston en 1970.

Ce camp inspirant rassemble des hommes et des femmes qui, à première vue, n’ont que trois choses en commun : le lien créé par leur service militaire, une maladie ou une blessure traumatique et une passion pour le hockey. Il leur faut toutefois peu de temps pour découvrir qu’ils ont d’autres points encore plus importants en commun : l’amitié, la résilience et l’inspiration.

Le Caporal-chef John Jack Stewart revêt son équipement de gardien de but de l’équipe Sans limites à l’occasion d’un match hors-concours contre d’anciens joueurs des Sénateurs d’Ottawa, le 29 novembre 2018 au Centre Canadian Tire à Ottawa. Photo : Sans limites

Pour le Caporal‑chef James Stewart de Gagetown, au Nouveau‑Brunswick, l’occasion de participer au camp d’entraînement de hockey du programme Sans limites a transformé sa vie. « J’ai rencontré des gens que je n’aurais jamais pu connaître si ce n’était du programme Sans limites et des Sénateurs, et je sais que nous resterons amis toute notre vie. »

Le défenseur et capitaine adjoint Mark Borowiecki des Sénateurs d’Ottawa s’y connaît aussi en blessures. Avec son style de jeu agressif évoquant une autre époque, Mark a gagné le respect des joueurs de la ligue et des amateurs de hockey en tant que joueur dur, mais juste. À l’extérieur de la patinoire, Mark est un gentilhomme absolu, comme en témoigne sa nomination pour le trophée Bill Masterton en 2017‑2018. Mark croit au programme Sans limites et, depuis 2016, son épouse Tara et lui ont généreusement accueilli des soldats malades et blessés au Centre Canadian Tire, et ils passent souvent du temps avec eux après la partie.

Voici le récit du Caporal (à la retraite) Isaac President : « Être en mesure de raconter ne serait-ce qu’une partie de votre histoire à quelqu’un et d’entendre cette personne dire qu’elle vous comprend et se sent concernée, c’est quelque chose dont nous rêvons tous. Mark m’a apporté beaucoup de réconfort. Il m’a mis à l’aise et m’a fait sentir bienvenu et apprécié. »

Il n’y a pas que les Sénateurs d’Ottawa qui offrent leur soutien. Depuis trois saisons, la famille Lépine, une entreprise de construction d’appartements luxueux de la région, rend hommage aux membres des FAC lors de chaque match des Sénateurs d’Ottawa à domicile en les accueillant généreusement dans la loge Hero’s Ridge. Il s’agit d’une loge du Centre Canadian Tire réservée aux membres et vétérans des FAC ainsi qu’à leurs amis et leurs familles pour leur permettre de passer une soirée vraiment mémorable.

Le Caporal (retraité) James Cawley, un membre de l’équipe Sans limites, avec le défenseur des Sénateurs d’Ottawa Mark Borowiecki. Photo : Sans limites

Plus de 100 membres des FAC actifs et retraités malades ou blessés ont pu profiter directement de la généreuse contribution des Sénateurs d’Ottawa et de la famille Lépine. Devenus plus forts en raison d’une expérience qui a transformé leur vie, ces militaires ont démontré à la communauté des FAC et à la population en général le pouvoir transformateur du sport ainsi que leur ténacité de guerrier à toute épreuve en faisant preuve de persévérance malgré l’adversité.

Le programme Sans limites relève du Groupe de transition des Forces armées canadiennes. Reconnu pour améliorer la qualité de vie des militaires malades ou blessés, le programme Sans limites est une composante intégrale très visible de l’engagement pris par le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes pour fournir des soins complets aux militaires malades ou blessés.

Cet article a été initialement publié dans la Feuille d’érable.

Cet article est également disponible en : English (Anglais)

Pas de commentaires

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: