Articles récents
AccueilSantéSous le soleil : trucs pratiques pour un été sans brûlures

Sous le soleil : trucs pratiques pour un été sans brûlures

Par Jean-Christian Gagnon, Promotion de la santé des PSP Ottawa – 

« Se faire chauffer la couenne » : Cette expression qui vous est probablement familière – et un peu trop préconisée – implique généralement de longs bains de soleil dans le but de se dorer la peau et échapper au teint pâle entretenu tout l’hiver. Mais pourquoi ne pas profiter du soleil au maximum cet été après avoir enduré le froid mordant de l’hiver ottavien et s’être tourné vers les capsules de vitamine D pour compenser pour les heures d’ensoleillement réduites? La question est juste, mais le fait demeure que nous devons rester prudents face aux effets dangereux de l’exposition prolongée au soleil sur le plus large organe du corps humain: la peau. Considérez ce court article comme un aide-mémoire incontournable pour toute activité en plein-air cet été!

Les mélanomes tombent au 8e rang des cancers les plus répandus au Canada, et ont pour cause l’exposition excessive aux rayons ultraviolets (UV) du soleil. Heureusement, les mélanomes présentent l’un des meilleurs taux de guérison, soit 90 p. cent, grâce à leur visibilité à la surface de la peau et leur dépistage rapide. Mais comme dit le bon vieux dicton, mieux vaut prévenir que guérir! Voici 3 mythes communs et 3 conseils pratiques tirées du site web de l’Association canadienne de dermatologie (ACD) pour profiter de l’été tout en prudence.

 

Mythe 1 : Je dois maximiser mon temps au soleil pour optimiser ma production de vitamine D!
Un sondage indique que 53% des Canadiens croient que l’exposition au soleil sans écran solaire est nécessaire pour atteindre la valeur quotidienne de vitamine D recommandée. Détrompez-vous! Bien qu’il soit vrai que le soleil joue un rôle important dans la production de vitamine D par notre corps, l’exposition occasionnelle au soleil –même avec un écran solaire – est suffisante pour atteindre la valeur quotidienne de vitamine D recommandée. Pendant les mois de l’hiver, les suppléments de vitamine D sont fortement conseillés (1000 unités par jour) étant donné les heures d’ensoleillement réduites.

Mythe 2 : Je ne brûle pas, je ne fais que bronzer… Je n’ai donc pas besoin d’écran solaire!
Si vous soutenez la croyance que vous êtes invulnérables aux rayons du soleil étant donné l’immunité de votre peau à la couleur rouge-homard, j’ai de mauvaises nouvelles pour vous! Nous sommes TOUS à la merci de cette grosse boule de feu qui surplombe notre planète. Un simple changement de couleur représente un dommage à la peau. Bien qu’elles soient plus à risque, les personnes aux cheveux clairs (roux et blonds) et au teint pâle ne sont pas les seules affectées!

Mythe 3 : Si le temps est plus frais ou nuageux, il n’y a pas de danger.
Selon la Fondation du cancer de la peau, jusqu’à 80% des rayons UV du soleil peuvent percer à travers les nuages. C’est la raison pour laquelle plusieurs d’entre vous avez déjà eu un coup de soleil après avoir passé du temps dehors sans protection solaire lors d’une journée nuageuse. Il faut d’ailleurs faire preuve de prudence pendant les mois d’hiver car la neige peut refléter jusqu’à 80% des rayons UV émis par le soleil. Rappelez-vous de ça lors de votre prochain voyage de ski en famille!

 

Conseil pratique 1 : Favoriser les endroits à l’ombre entre 11 h et 15 h.
À partir de la fin du printemps à aller jusqu’au début de l’automne, les rayons UV sont particulièrement dommageables pour la peau pendant ces heures. Il est donc important d’être stratégique dans la planification d’activités à l’extérieur et limiter autant que possible l’exposition aux rayons lorsque le soleil est à son plus haut point dans le ciel.  Si vous aimez faire des randonnées et/ou vos entraînements à l’extérieur, songez d’y aller en début de journée ou bien en soirée!

Conseil pratique 2 : Portez des vêtements qui recouvrent la peau le plus possible, chapeau à large rebord et lunettes de soleil anti-UV.
Le but de cet article n’est pas de vous convaincre de ne pas porter votre maillot de bain préféré lorsque vous allez à la plage. Par contre, si vous planifiez y rester toute la journée, il serait judicieux de vous couvrir la peau avec des vêtements plus longs, surtout lorsque les radiations UV sont plus intenses (entre 11:00-15:00). Entre vos saucettes dans l’eau et vos courts intervalles de bronzage (si vous êtes incapables d’y renoncer), protégez votre peau et vos yeux le plus possible pour limiter le dommage des rayons UV! Des vêtements à protection solaire sont également disponibles sur le marché. Recherchez l’indice PUV (protection contres ultraviolets) le plus élevé pour une meilleure protection!

Conseil 3 : Choisir le bon écran solaire.
La grande sélection d’écran solaire peut rendre votre choix difficile. Mais qu’est-ce que constitue un écran solaire de qualité? L’ACD fournit une liste de produits reconnus par leur Conseil consultatif d’experts qui répondent aux critères suivants: facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 30 et à large spectre, non-irritant et hypo-allergène, très peu ou non parfumé, et non-comédogène (i.e., ne favorise pas la formation de points noirs). Cherchez le logo de l’ACD sur vos produits pour savoir s’ils rencontrent ces critères. Les insectes sont au rendez-vous? Appliquez votre écran solaire d’abord et votre chasse-moustique ensuite!

Finalement, soyez à l’affût de tout changement au niveau de votre peau. Comme mentionné ci-haut, les mélanomes ont d’excellentes chances de guérison lorsqu’ils sont détectés rapidement. Retenez l’ABCDE du mélanome pour vous aider à détecter la maladie. Spécifiquement, recherchez les caractéristiques suivantes:

  • Asymétrie,
  • Bordure irrégulière,
  • Couleur (variations de couleur – zones brunes, noires, rouges, grises ou blanches),
  • Diamètre (6 mm ou plus),
  • Évolution (modification de la couleur, de la taille, de la forme, ou des symptômes). Une personne avertie en vaut deux!

En vous souhaitant un été ensoleillé et exempt de coups de soleil!

 

Cet article est également disponible en : English (Anglais)

Pas de commentaires

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: