Articles récents
AccueilActivitésUn membre de l’Équipe de la Défense lance un appel de soutien pour son défi de course caritatif

Un membre de l’Équipe de la Défense lance un appel de soutien pour son défi de course caritatif

Mon nom est Tim Kerr. Je suis un vétéran de 28 ans de la Marine royale canadienne et un survivant d’un AVC.

Je vous demande de considérer l’option de me parrainer lors du Défi caritatif Banque Scotia 2019 à la fin de semaine des courses d’Ottawa!

Je vais courir au total 59,2 km (2 km + 5 km + 10 km + le marathon) pendant la fin de semaine du 25 au 26 mai 2019 afin de sensibiliser davantage la Fondation Bruyère, qui soutient l’Unité de réadaptation à la suite d’un AVC de l’Hôpital  Bruyère et d’autres établissements de services de santé essentiels dans la région de la capitale nationale.

En 2012, j’ai eu une hémorragie cérébrale et un accident vasculaire cérébral. Pendant plus de 3 mois, j’ai été patiente à l’unité de réadaptation à l’AVC de l’hôpital Elizabeth Bruyère. La route a été longue et difficile, mais grâce à l’amour et au soutien de ma famille, de mes amis, des FAC et des hommes et femmes de Bruyère, j’ai très bien récupéré.

Aujourd’hui, je veux redonner à l’incroyable équipe de soins de santé communautaire ici à Ottawa, sensibiliser le public à l’excellent travail accompli par Bruyère, et veiller à ce que les autres personnes dans le besoin aient accès à la réadaptation après un accident vasculaire cérébral et à d’autres services essentiels fournis par Bruyère.

Laissez-moi vous raconter mon histoire…

En 2012, j’étais commandant du NCSM ALGONQUIN, un destroyer de la Marine royale canadienne. C’était une nuit sombre et nous étions en mer, à plus de 150 km des côtes de Californie, effectuant un déploiement de deux mois. Après une longue journée sur la passerelle, je suis allé au gymnase du navire pour ma séance d’entraînement régulière. Je me souviens d’avoir mis mes écouteurs et d’allumer mon iPod. Je me souviens ensuite de me réveiller à l’hôpital de la Marine américaine à San Diego, après avoir souffert d’une grave hémorragie cérébrale et d’un grave accident vasculaire cérébral. J’avais 43 ans!

Les membres de mon équipage m’ont retrouvé sur le plancher du gymnase. L’alarme a été déclenchée et l’équipage de mon navire a fourni le traitement initial essentiel et pris les décisions qui ont sauvé la vie et des mesures pour m’emmener  à l’hôpital le plus proche à San Diego dès que possible. Après avoir été stabilisé, j’étais prêt à commencer ma réadaptation et j’ai eu le privilège d’être admis en tant que patient en réadaptation à l’AVC à l’hôpital Elizabeth Bruyère, à Ottawa.

À cause de l’AVC, j’avais perdu l’usage de mon côté gauche et de mon équilibre et je ne pouvais même pas m’asseoir droit. J’ai été patiente au 4ème étage de Bruyère pendant plus de trois mois. Ma récupération a été lente et très difficile, et il y avait des temps très bas. Mais je n’étais pas seul. J’avais l’appui de nombreuses personnes – ma famille, mes amis, la MRC et les FAC, ainsi que l’équipe de Bruyère – tous ceux qui m’ont poussé, m’ont motivé et m’ont rappelé à quel point il était important pour moi de récupérer.

Je dois une grande dette à Bruyère et aux hommes et aux femmes qui y travaillent, qui ont travaillé avec moi et qui m’ont permis de me rendre où je suis aujourd’hui, qui m’ont rendu ma vie et qui l’ont améliorée.

Bruyère est tellement importante pour notre communauté! Les services et le personnel de Bruyère nous aident à progresser dans nos vies, quelles que soient les circonstances dans lesquelles nous nous trouvons. Nous connaissons probablement tous quelqu’un qui a bénéficié des soins exceptionnels fournis par Bruyère – la réadaptation à l’AVC et des autres types de réadaptation, des soins continus complexes et exceptionnels à l’Hôpital Saint-Vincent et des soins palliatifs essentiels à l’Hôpital Elizabeth Bruyère. De plus, l’Institut de recherche Bruyère soutient les chercheurs et les étudiants qui s’efforcent d’améliorer la santé et les soins des personnes âgées, en mettant l’accent sur la cognition et la mobilité, l’équité, les systèmes et services de santé, les soins primaires et communautaires et les pratiques.

Je vous demande donc de bien vouloir m’aider dans ma quête de soutien pour Bruyère en me soutenant lors de la fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa. Veuillez communiquer directement avec moi pour en savoir plus.

Cet article est également disponible en : English (Anglais)

Pas de commentaires

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: