Articles récents
AccueilConditionnement physiqueUne athlète de Kemptville et employée du MDN représentera le Canada au championnat mondial des sports sur barre verticale en Finlande

Une athlète de Kemptville et employée du MDN représentera le Canada au championnat mondial des sports sur barre verticale en Finlande

Par Paulina Hrebacka, Kemptville Advance –

Une athlète en sports sur barre verticale de Kemptville a obtenu de si bonnes notes lors d’une compétition nationale en mars 2019 qu’elle représentera le Canada à une compétition mondiale de sports sur barre verticale à l’automne.

En plus d’occuper un poste au ministère de la Défense nationale au sein du groupe du sous­-ministre adjoint (Gestion de l’information), Stéphanie Glandon est une instructrice de conditionnement physique sur barre verticale au studio J-Glow, à Kemptville, en Ontario. Elle s’est rendue récemment à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, pour participer à une compétition nationale de la fédération canadienne des sports et arts sur barre verticale (Canadian Pole Sports and Arts Federation [CPSAF]).

Au cours de la compétition, Glandon a obtenu la note la plus élevée de sa division (maîtres de plus de 40 ans) à la fois pour la catégorie des sports sur barre verticale et celle des arts sur barre verticale. Cela lui a permis d’obtenir une place dans l’équipe canadienne qui participera au championnat mondial des sports sur barre verticale, lequel est organisé par la fédération mondiale des sports et arts sur barre verticale (Pole Sports and Arts World Federation) et se tiendra en Finlande en novembre 2019. Elle représentera également le Canada au championnat mondial des arts sur barre verticale (Pole Art World Championships), lequel se tiendra en juin 2020 à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, et est organisé par la CPSAF.

Plus de 60 athlètes, hommes et femmes, âgés de 6 à 55 ans, de 8 provinces ont participé à la compétition nationale. Glandon s’est mesurée à 25 compétiteurs de la catégorie des arts sur barre verticale et à 12 compétiteurs de la catégorie des sports sur barre verticale.

« L’entraînement ayant précédé la compétition a été très rigoureux, a-t-elle dit. Je pratiquais mon exercice au studio presque tous les jours. »

Glandon s’entraîne au studio 3Sixty Dance and Fitness, à Ottawa.

Le système de points utilisé lors de la compétition était inspiré de celui utilisé aux Olympiques. Le groupe de juges était formé de représentants du Canada, des États-Unis et de la Corée du Sud. La durée des deux exercices de Glandon était d’environ quatre minutes.

« C’est long quand il s’agit d’exécuter des exercices devant un groupe de juges – il va sans dire qu’on est épuisé à la fin de ceux-ci », a-t-elle déclaré.

Glandon était accompagnée de deux de ses élèves en conditionnement physique sur barre verticale du studio J-Glow, qui ont réalisé sa coiffure et son maquillage pour ses exercices.

« C’était vraiment génial de compter sur leur aide, car il s’agissait d’un souci de moins pour moi », a-t-elle mentionné.

Même son costume a été conçu dans la région par Michelle Rodgers, une fabricante de costumes pour des compagnies de danse de la région de North Grenville.

« Je ne pouvais pas conceptualiser le costume que je voulais, alors je me suis fiée vraiment à elle pour m’aider à donner vie à mon idée, a déclaré Glandon. Elle a effectué de l’excellent travail. »

À part Glandon, 11 autres athlètes provenant de la Colombie-Britannique, du Nouveau­-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l’Ontario se sont qualifiés pour le championnat mondial. Ils représenteront l’équipe canadienne en novembre. Ces athlètes sont : Jemma Johnson (Nouveau-Brunswick), Joseph Munn (Nouveau-Brunswick), Ann­Marie Wiggins (Nouveau-Brunswick), Joanna Foley (Nouveau-Brunswick), Jennifer Goodwin (Ontario), Alex Hart (Colombie-Britannique), Jasmine Mah (Nouvelle-Écosse), Hannah Brown (Ontario), Kristen Langille (Ontario), Naxius Boucher (Nouveau-Brunswick) et Andrew Tran (Ontario).

« Les gens qui pratiquent cette discipline sportive forment une grande communauté, a mentionné Glandon. Tous les athlètes étaient fantastiques. Il n’y a aucun coup de théâtre dans les coulisses et tous les gens se soutiennent. À mes yeux, c’est ce que je cherche dans une compétition. »

Elle a hâte de participer au championnat mondial en Finlande, qui sera diffusé en direct. En prévision du championnat, Glandon prévoit tenir un spectacle de collecte de fonds ayant pour thème l’Halloween, qui aura lieu au studio J-Glow le 25 octobre; les invités y auront un avant­-goût de son exercice.

Les organisations telles que la CPSAF s’emploient à jeter les bases nécessaires pour que cette discipline sportive devienne un jour une discipline olympique. Avant qu’elle le soit, cette discipline sportive doit être reconnue dans 34 pays.

Photos gracieuseté de la CPSAF

Cet article est également disponible en : English (Anglais)

Pas de commentaires

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: