Articles récents
AccueilNouvellesPersonnelUne finale record aide un athlète des FAC à changer l’allure de sa saison

Une finale record aide un athlète des FAC à changer l’allure de sa saison

Par le Major Serge Faucher, athlète de l’ARC –

Les Championnats mondiaux d’athlétisme des maîtres de la région de l’Amérique du Nord, de l’Amérique centrale et des Caraïbes se sont terminés le 21 juillet 2019, à Toronto. Ils s’inscrivent dans la série de championnats régionaux de calibre international. Pendant quatre jours, 1 100 athlètes venant de 33 pays ont participé à 18 épreuves d’athlétisme, réparties dans quatre sites différents.

La ronde de qualification pour le 200 m, que j’ai terminé en 25,47 s, en 2e position, classement qui m’a procuré assez facilement une place aux finales, où j’ai remporté la médaille de bronze.

Quand j’ai célébré mes 53, puis 54 ans, il est devenu de plus en plus difficile de remporter des médailles lors de championnats majeurs, pour des raisons bien évidentes. Ce qui me motive à devenir maître en athlétisme c’est que, entre autres, nous sommes classés par groupes d’âge aux cinq ans. Dans notre discipline, les athlètes concourent à l’intérieur de leur catégorie d’âge. Il y a donc un certain avantage à vieillir. En d’autres mots, vous êtes parmi les plus jeunes de votre groupe une fois tous les cinq ans!

 

Relais 4 x 100 m (M50), où nous avons remporté la deuxième place. On me voit recevant le témoin de Christian Lemassif, de Toronto. Je suis partiellement caché par Khalid Mulazim des États-Unis (dossard no 926), le coureur de 400 m le plus rapide au monde dans la catégorie M50.

Même si j’étais en excellente forme au moment où je suis entré dans la catégorie M55, j’ai souffert d’une blessure au mollet trois semaines avant le moment culminant. Le repos forcé m’a quelque peu ralenti, d’autant plus que les dernières semaines sont déterminantes pour apporter des mises au point. Néanmoins, j’ai réussi à me reprendre en main et à faire quelque chose de ma saison en finissant avec force en 4e position à la finale du 400 m (56,69 s). Ce temps m’a hissé au 13rang mondial pour ce qui est de la saison extérieure, un record personnel. Deux jours plus tard, j’acceptais fièrement une médaille de bronze à la finale de 200 m, malgré la présence d’autres sprinters très rapides et un désagréable vent de face soufflant à 3 m/s!

 

Pour clore mes quatre jours d’athlétisme, j’ai couru le dernier parcours du relais 4 x 100 m pour aider mon ancien groupe d’âge (M50). Nous avons d’ailleurs remporté une médaille d’argent, derrière les Américains.

 

Quand je suis reparti des championnats de 2019, je pensais déjà à la prochaine saison estivale : Toronto organisera les Championnats mondiaux d’athlétisme des maîtres de 2020. Le moment est donc venu de retourner à l’entraînement!

Photos de Major Serge Faucher

Cet article est également disponible en : English (Anglais)

Pas de commentaires

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: